Faire le choix d’un sapin en pot n’est pas anodin. C’est choisir un arbre vivant et non coupé, qui survivra après les fêtes. En dehors des considérations écologique, le sapin en pot à pour atout: la bonne odeur (si épicéa) ainsi que le fait de pouvoir le replanter et le voir grandir!
Plusieurs sortes de sapin en pot vous sont proposés: les épicéas , ils sont peu onéreux, très odorant mais par contre, ils perdent rapidement leur aiguilles.
Ensuite les Nordmann, aux aiguilles bien vertes qui ne tombent pas, mais un peu plus cher que les autres catégories.
Enfin les omorika, de forme conique et étroit, il dispose de beaucoup d’aiguille vertes foncées sur le dessus et 2 lignes blanches reflets argentés qui lui donne une sacré allure!

Entretien du sapin en pot pendant les fêtes

Comme pour les arbres coupés, l’ennemi numéro 1 du sapin, c’est la chaleur! Tenez les éloignés des sources chauffages, ne pas surchauffer la pièce (18°)
Arrosez abondement votre sapin une fois par semaine sans laisser stagner de l’eau.

Conserver le sapin après les fêtes

Pour lui éviter un choc thermique, installé le en premier lieu une semaine dans une véranda ou au garage par exemple, puis sortez le mi-ombre, mi-soleil pour l’hiver. Arroser le très régulièrement pour que la terre ne sèche pas.

La plantation doit se faire évidement hors gel et à un endroit dégagé ou l’arbre pourra avoir ses aises!

Au printemps, si nécessaire, composé un mélange de terre du jardin et de compost. Un rempotage est nécessaire tout les trois ans
En été, placez votre sapin à l’ombre des grands arbres et arrosez le abondement. Choisissez un emplacement bien dégagé, loin des canalisations ou des aménagements maçonnés (murs, toitures, façades…) car les racines et les branches pourraient occasionner des dégâts au fur et à mesure de la croissance de l’arbre.

Comment planter un sapin en pot:

1 Ôtez le pot et laissez tremper la motte dans une bassine d’eau à température ambiante.
2 Creusez un trou faisant le double de la taille de la motte.
3 Mélangez à la terre extraite du compost et de la poudre de corne broyée. Si le sol est lourd ajoutez du sable de rivière.
4 Étalez ce mélange au fond du trou de plantation et réglez la hauteur afin que le collet de l’arbre soit au niveau du sol avant de reboucher.
5 Tassez bien le mélange autour du pied de l’arbre et ménagez une cuvette pour recueillir les eaux d’arrosage.
6 Arrosez abondamment.

Attention!

Malgré tous les conseils ci-dessus, la repousse du sapin en pot n’est pas assurée. D’expérience et de celle de nos clients, ce n’est pas “une science exacte”!

Beaucoup de facteurs entrent en compte tel que l’exposition de votre jardin, la qualité de la terre, l’ensoleillement, la météo, votre main verte… et un peu de chance aussi!

Bon jardinage!