Commander

Sapin de Noel naturel ou artificiel ?

Home|Uncategorized|Sapin de Noel naturel ou artificiel ?

Sapin de Noel naturel ou artificiel ?

Chaque année, vous vous posez peut-être la question par rapport au choix de votre sapin de Noel artificiel ou naturel ? Afin de vous aider dans cette réflexion, nous avons pesé le pour et le contre de chacune des options.

Le sapin de Noël naturel ou artificiel ?

Faute de place dans la voiture, de temps, d’énergie, vous vous demandez parfois si ça ne serait pas plus facile et pratique d’opter pour un sapin artificiel pour les fêtes de fin d’année. Mais est-ce vraiment la solution ? Commençons par analyser le choix d’un sapin artificiel.

Le sapin artificiel
Sapin de Noël naturel ou artificiel ?
choix artificiel
Sapin de Noël : naturel ou artificiel ? – Martin Poole – Getty Images

CONTRE :

– Aller chercher son sapin dans un grand magasin, là où on achète la saucisse de campagne et le jus d’orange, c’est pas très glam ni approprié pour se mettre dans l’ambiance de Noël.

– Il est en plastique, donc en matières synthétiques issues de l’industrie pétrochimique. Il ne sent donc rien et peut éventuellement rejeter des matières toxiques dans l’air de la maison. Celle-ci étant déjà pleine de polluants insoupçonnés, autant ne pas en rajouté. De plus, le plastique peut aussi se dégrader et rendre votre sapin difforme au bout de 10 années si vous ne l’avez pas choisi de bonne qualité.

– Il est coûteux à l’achat, même s’il peut être rentabilisé en 5 ou 10 ans. Comptez minimum 120€ pour un sapin d’une forme et d’une taille moyenne.

– Jusqu’à preuve du contraire, il est conçu dans des ateliers n’offrant pas toujours de bonnes conditions de travail à leurs ouvriers (parfois encore mineurs) ni même un salaire décent. C’est un point à ne pas négliger.

POUR :

– Pas besoin de break pour le transporter, il est en pièces détachées livré dans un carton. Il peut donc se véhiculer facilement sans mettre des épines partout (dans la voiture, vos doigts, dans votre nez aussi).

– Disponible directement, il suffit de le sortir du débarras, du grenier, de la cave. Inutile d’aller faire la file dans les magasins surtout en cette période d’affluence.

– S’il est de bonne qualité, il conserve toujours la même forme d’année en année et répond toujours à l’idée que l’on se fait d’un sapin de Noël

– Il ne fait pas de crasses.

– Il tient tout seul debout, pas besoin de galérer pour le faire rentrer dans le pot prévu à cet effet ou autre.

– On peut choisir la couleur que l’on veut : bordeaux (tendance depuis 2 ans), blanc, bleu, argenté… et vert.

Le sapin naturel
choix naturel
Sapin de Noël naturel ou artificiel ? – Fuse – Getty Images/Fuse

CONTRE :

– Il se déplume rapidement si ce n’est pas un Nordman ou si vous ne mettez pas un peu d’eau dans le fond du pot qui le contient.

– Il est plus coûteux qu’il y a 10 ans. Il faut maintenant mettre au moins 30€ voire 50€ pour avoir un sapin de taille moyenne (1,20m). Pour certains, c’est une sacrée somme.

– Il faut aller le chercher, salir sa voiture si on ne prévoit pas de quoi protéger le revêtement de son coffre et parfois faire l’opération seul faute de place dans la voiture si on prend un grand sapin. C’est lourd, on se fout des épines partout dans les mains et dans le nez.

– On doit parfois faire un choix parmi des sapins qui ne nous plaisent pas et se retrouver avec un arbre un peu trop petit, trop touffu ou pas assez, un qui ne tient pas dans le pot, un qui est déjà fané… bref, c’est un peu une loterie à laquelle on n’a pas forcément envie de jouer.

POUR :

– Il sent bon la résine et la forêt ! Mieux qu’un désodorisant ou qu’un arbre magique, il purifie l’air de votre maison durant quelques jours et contribue à ajouter une note supplémentaire à la douce ambiance de Noël au sein de votre foyer.

– Choisir minutieusement son sapin parmi tant d’autres avec toute la famille et le propulser au rang  » d’élu « , payer le tout au petit chalet en bois fait office de rituel qui marque le début de la période des fêtes de fin d’année.

– En achetant un épicéa et même un Nordman depuis peu, nous achetons local, ardennais, faisons vivre des gens et l’économie d’une de nos régions, de la Wallonie et allons-y gaiement, de la Belgique. Aussi, vous réduisez l’empreinte carbone de votre arbre étant donné qu’il n’a pas été acheminé ni par bateau, ni par avion mais par camion sur une plus courte distance qu’un sapin artificiel, dans la majorité des cas.

– Il a mis des années à devenir ce qu’il est, pour le plaisir de vos yeux et ceux de vos convives. Cela se respecte. L’occasion peut être d’organiser un cours de botanique improvisé avec votre marmaille en lui expliquant les différents cycles de l’arbre, de la petite graine au roi des forêts. Pourquoi pas.

– La génétique et les croisements entre espèce de pins font qu’ils perdent de moins en moins leurs épines. Et ça c’est chouette !

Mais ce qui compte le plus, que vous le préfériez naturel ou en plastique, c’est le plaisir que vous allez ressentir en le décorant, en faisant de votre salon un lieu accueillant et serein pour toute la famille. Choisissez un arbre qui vous ressemble et soit en phase avec votre façon d’être.

source : RTBF TENDANCE